Que faire en cas de douleur à l'articulation de épaule ?

L’épaule est une articulation assez complexe du corps humain. C’est pourquoi elle est souvent victime de diverses blessures. D’ailleurs, la rhumatologie est fréquemment sollicitée pour soulager ou soigner des douleurs à l’humérus, qui sont aussi appelées omalgies. Celles-ci sont généralement douloureuses et exigent une prise en charge rapide. Et ce, pour éviter une trop grande souffrance pour le patient, et en même temps pour prévenir une éventuelle perte de souplesse et de mobilité des muscles de son bras.

Comment s'appelle l'articulation de l'épaule ?

Également appelé articulation acromio-claviculaire, l’articulation de l’épaule se trouve entre l’acromion et la clavicule. Pour rappel, l’épaule est composée de tendons, de muscles, d’os et de ligaments qui connectent le bras et le torse de l’être humain. Ainsi, elle comprend l’articulation acromio-claviculaire, l’articulation scapulo-thoracique, l’articulation gléno-humerale et l’articulation sterno-claviculaire.

Quelles sont les causes d'une douleur à l'épaule ?

La plupart du temps, la souffrance à l’épaule tire son origine de la tendinite de la coiffe des rotateurs. Toutefois, elle peut aussi survenir à cause d’une gleno-humerale de l’épaule d’une déchirure du tendon, d’une inflammation du tendon, d’une instabilité, d’une luxation ou encore d’une fracture. Sans oublier l’hyperlaxité ligamentaire, une mauvaise posture ou une instabilité de l’épaule.

Les facteurs et les causes favorisant une épaule douloureuse chronique

On parle de souffrance chronique quand la sensation douloureuse persiste pendant plus de 3 mois et qu’elle devient récurrente. Ce qui arrive fréquemment lorsque la personne dépasse l’âge de 50 ans. Les douleurs de l’articulation de l’épaule peuvent avoir des causes mécaniques ou encore des facteurs qui favorisent les lésions péri-articulaires ou gleno-humerale.

Quelles sont les causes mécaniques ?

Les douleurs chroniques à l’articulation de l’épaule sont souvent le coronaire de certaines activités professionnelles comme :

  • Le travail qui nécessite des contraintes de posture tel que celui réalisé avec les mains au-dessus de l’épaule, les mains tendues en avant du corps ou encore les bras en l’air ;
  • Les activités professionnelles qui exigent des efforts importants au niveau des muscles de l’épaule à cause du port de charges lourdes, même de temps en temps ;
  • Les gestes nocifs fréquemment répétés tels que l’élévation du bras. Cela concerne aussi les mouvements répétés de l’humerus, même si la main du travailleur se trouve à hauteur normale ;
  • Certaines activités sportives comme le volley-ball, le tennis, le handball, le javelot, le judo, le football, ou le rugby qui impliquent de réaliser le geste d’armer et de lancer ou qui présentent un risque traumatique. Elles peuvent engendrer des microtraumatismes au niveau de la coiffe des rotateurs à cause de l’utilisation intensive de l’articulation scrapulo humérale.

Quels sont les facteurs favorisant ces lésions ?

Les lésions péri-articulaires ont généralement 2 sources. D’un côté, il y a le conflit sous    acromial qui trouve son origine dans l’espace trop exigu sous l’acromion. Il favorise l’apparition de diverses formes de tendinites de l’omoplate. De l’autre côté, vous avez la dégénérescence des tendons au niveau de la coiffe des rotateurs ou de l’humerus et qui traduit une certaine fragilité des muscles. Cela s’explique souvent par le vieillissement de la personne.

Comment soulager une souffrance de l’épaule ?

Si vous souffrez d'une affection sur l’articulation de l’épaule ou si vous ressentez une gêne dans vos mouvements, découvrez quelques conseils qui permettent de vous soulager. Ainsi, il est possible de mettre un peu de glace sur votre épaule 2 à 3 fois par jour, pendant 15 minutes à chaque fois. En même temps, il est conseillé de laisser le muscle votre épaule se reposer durant les premiers jours. Il faut donc éviter de faire des gestes douloureux et des activités qui risquent de solliciter inutilement l’articulation gléno-humerale, l’articulation acromio/sterno-claviculaire, ou encore l’articulation scapulo-thoracique.

D’autre part, il est recommandé de reprendre vos activités habituelles le plus rapidement possible. Effectivement, l’immobilité prolongée ne convient pas pour vos muscles, vos tendons et vos ligaments. Vous pouvez également réaliser quelques exercices afin de soulager votre douleur à la coiffe des rotateurs à domicile et ainsi de retrouver la liberté de mouvements. Sinon, il convient de prendre du paracétamol pour alléger vos douleurs, en prenant soin de ne pas prendre des anti-inflammatoires.

Recourir aux traitements médicamenteux

Si les conseils précédents ne suffisent pas pour soulager votre souffrance à l’articulation de l’épaule, il est temps d’aller voir un médecin et d’être pris en charge par un professionnel de la santé. Grâce à sa connaissance de l’anatomie de l’épaule, il est en mesure de réaliser un diagnostic précis et de préconiser le traitement approprié afin de faire disparaître votre douleur articulaire et retrouver la souplesse de votre muscle. Ainsi, si la cause de vos douleurs ou de la gêne de vos mouvements est une tendinite, il peut utiliser le chaud ou le froid pour soulager la souffrance claviculaire, humerale ou au niveau de l’omoplate.

En parallèle, il va recommander des remèdes naturels comme le curcuma, la boswellia serrata, le collagène ou encore les Oméga 3. Le professionnel vous demandera aussi de faire des exercices de rééducation des muscles de l’épaule durant quelques semaines. Et surtout, vous allez apprendre à faire les bons gestes et les bons mouvements afin de limiter la souffrance sur l’omoplate dans le quotidien. Ce qui nécessite une bonne connaissance de l’anatomie de l’épaule.

Par ailleurs, le praticien vous demandera de laisser votre épaule se reposer si la cause de la douleur humerale ou claviculaire est une tendinite ou une entorse. En revanche, si les douleurs sont insupportables, il peut recommander des séances de rééducation ou encore des infiltrations de cortisone. Mais si vous souffrez d’une arthrose sévère, il est parfois nécessaire de poser une prothèse. Ce qui implique de passer par une intervention chirurgicale afin de réduire les tensions sur la coiffe des rotateurs ou de l’humérus et mettre fin à cet épineux problème. Il est aussi possible de recourir à l’ergothérapie, à la kinésithérapie ou à la physiothérapie pour soulager ce problème épineux.

Le traitement des douleurs articulaires

Le saviez-vous ? On compte dans le corps humain 400 articulations. De ce fait, après un certain âge ou en raison d'une pratique sportive intensive, il est possible de ressentir des douleurs au niveau du genou, des chevilles, du cou ou du poignet. En effet, les articulations sont les premières touchées par le vieillissement ou la pratique d'un sport...

Caisson hyperbare : les bienfaits de l'oxygène sur le corps

Le caisson hyperbare fait partie des modes d’application des différents traitements par oxygénothérapie. Efficace et performant, il permet d’accélérer rapidement la guérison d’un patient, grâce à une répartition et une diffusion efficace de l’oxygène dans le corps de ce dernier. Accessible depuis un cabinet médical ou un hôpital, le traitement par ...

Soigner un bouton de fièvre sur la lèvre

Pourquoi a-t-on des boutons de fièvre ? Avez-vous marre de ces petits boutons disgracieux et rougeâtres qui apparaissent quelques fois sur le bord de vos lèvres sans crier gare ?! Cherchez-vous un moyen efficace pour vous en débarrasser rapidement et sans garder des séquelles apparentes sur votre visage ? Apprenez avant tout à les connaître et à d...