Angoisse au réveil : comment gérer ?

De nos jours, l’angoisse au réveil est un phénomène très fréquent. Elle se manifeste par sensation intense d’anxiété qui apparaît aussitôt réveillée ou dans certains cas des heures après le réveil. Découvrez ici, comment gérer l’angoisse au réveil.

Comment traiter l'angoisse au réveil ?

Pour traiter l’angoisse au réveil, il existe une multitude de solutions pratiques pour traiter la crise d’angoisse. Il s’agit d’exercer des techniques de relaxation (la sophrologie, la méditation ou encore le yoga) ;
faire des séances de marches ;
adopter une alimentation saine ;
Être en harmonie avec sa personne ;
accepter l’angoisse matinale ;
se relaxer à plusieurs reprises dans une journée.
Vous pouvez bien évidemment songer à la TCC (Thérapie Cognitive et Comportementale) pour le soigner. Elle peut être suivie si nécessaire de traitement médical.

Quelle est la cause de l'angoisse au réveil ?

Dans la majorité des cas, l’hormone du stress (le cortisol) demeure élevée le long de la journée et de la nuit, causant cette poussée d’anxiété au réveil.

La cause de l’anxiété peut varier en fonction d’un individu à un autre. Elle peut être due à une absorption de café ou de stimulant, un sommeil agité, l’angoisse d’anticiper une journée.

Dans d’autres cas, l’angoisse au réveil est combinée à des symptômes de la crise de panique ou à des TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs).

Quelles sont les caractéristiques de l’angoisse au réveil ?

D’une manière générale, l’angoisse au réveil est intense et à des influences sur toute la journée. Dans certains cas, elle se dissipe après certaines heures, par contre d’autres le ressentent durant toute la journée, jusqu’au moment de se coucher.

Les symptômes de l’angoisse peuvent être d’ordre physique ou émotionnel. Comme manifestations, on peut compter :

  • des crises de phobie ;
  • des ruminations générales ;
  • une anxiété ;
  • de la nervosité ;
  • des nausées qui peuvent conduire à des vomissements ;
  • des problèmes digestifs tels que la constipation ou encore la diarrhée ;
  • une céphalée pouvant devenir persistante ;
  • des sensations de mains transpirantes ou des tremblements ;
  • un état de stress accru ;
  • une sensation d’oppression thoracique et des palpitations du cœur ;
  • ébranlement et spasmes incontrôlés des muscles ;
  • une impression d’asphyxie, difficultés respiratoires,
  • une hyperpnée.

Ces diverses caractéristiques varient en fonction de l’individu et du matin. Généralement, un mauvais mode de vie et spécialement du sommeil, intensifie grandement l’angoisse au réveil.

Si une personne est sujette aux symptômes crise d’angoisse, vous pouvez l’assister en :

  • le tenant à distance, s’il existe, l’élément provocateur de la crise ;
  • lui faisant rappeler que la source est psychologie et qu’elle n’a rien à craindre de ses angoisses ;
  • et en l’amenant à diminuer sa respiration.

Quelles en sont les conséquences ?

L’angoisse au réveil peut présenter de nombreux impacts sur la santé de l’individu sujet à la crise. Comme conséquences, on retrouve :

  • des problèmes liés à la concentration et à la mémoire ;
  • des liaisons sociales compliquées ;
  • des troubles de bien-être et la dépression ;
  • des troubles d’appétit ;
  • des difficultés à trouver le sommeil ;
  • une mauvaise estime de soi ;
  • des migraines, douleurs musculaires ou encore stomacales.

Les impacts de cette crise sont presque incommodants. Quand l’angoisse au réveil représente un frein pour le travail, les activités quotidiennes et autres ; il convient de se rendre chez un psychologue pour procéder à un bilan et effectuer la mise en place d’une thérapie ou d’un traitement ses angoisses si besoin.

Quelle attitude adoptée en cas d’angoisse au réveil ?

L’angoisse provoque des symptômes qui sont parfois tellement stressants et violents que vous pouvez vous sentir impuissant lorsque vous en faites l’expérience des crises.

Tout d’abord, il est indispensable de changer au mieux son mode de vie et en particulier celui en rapport avec le sommeil. L’angoisse au réveil fait habituellement partie du piège de l’anxiété, qui débute le matin et continue au long de la journée, jusqu’au moment de se coucher et durant la nuit.

Ensuite, adoptez des méthodes comportementales, un mode de vie pleinement saine. Établissez également dès votre réveil une liste sur les sujets qui surviennent au cours de la rumination.

Faire appel à un spécialiste dans certains cas peut s’avérer utile pour mieux comprendre ses craintes et ses angoisses.

En quoi diffère-t-elle des crises d’angoisse nocturne ?

L’angoisse nocturne, contrairement à l’angoisse au réveil, survient brutalement et peut durer quelques minutes voire des heures. Elle se manifeste habituellement tôt dans la nuit, peu de temps après s’être endormie.

L’individu éprouve une peur intense et de sentiment de danger et plusieurs symptômes s’accompagnent aux crises de la nuit comme des troubles de sommeil. Ces différentes manifestations accroissent également le sentiment de peur.

Cette anxiété peut surgir à cause des stress quotidiens, des situations de travail pénible ou encore exténuant. On peut parfois le lier à l’apnée du sommeil.

L’angoisse nocturne peut apparaître à tous les âges, notamment chez les enfants qui sont parfois complexes à déceler par les parents qui peuvent l’assimiler à des cauchemars ou des terreurs nocturnes.

En définitive, l’angoisse au réveil est un phénomène qui survient après réveil avec une intense anxiété. Elle se manifeste à cause de certains facteurs et peut être à l’origine de conséquence handicapante. Toutefois, il existe des astuces pratiques qui permettent d’y remédier.