Haut potentiel, hypersensible : que faut-il savoir ?

Surdoués, précoces, émotions à fleur de peau, hyperemphatique… tant de termes sont utilisés pour décrire un individu ayant la capacité de ressentir certaines choses plus intensément que la majorité des personnes de leur âge.

Si certains experts parlent d'une pathologie, d'autres estiment que ce n'est qu'un trait de personnalité.

Que veut dire être haut potentiel ou hypersensibilité et intelligence émotionnelle ? Est-ce une pathologie ou un trait de personnalité ? On vous dit tout.

Comment savoir si on est haut potentiel ou hypersensible ?

Lorsque l'on parle de haut potentiel ou d'hypersensibilité, on parle souvent de précocité intellectuelle. Ce qui veut dire tout simplement que l'enfant a une façon de penser différente que la moyenne, étant donné que son cerveau travaille plus, ou trop vite. Attention, être un enfant précoce ne veut pas forcément dire que l'on a de bonnes performances à l'école. En effet, une grande partie des jeunes précoces éprouvent des difficultés à l'école, fréquemment incapable de se plier aux normes imposées dans les établissements scolaires qui sont, pour eux, limités et ne leur donnent pas l'opportunité de s'épanouir. D'où l'importance d'une prise en charge adéquate dès un jeune âge.

Dans certains cas, l'enfant précoce montre des signes de douance ou de surdoué dès ces premières années scolaires. Il présente des difficultés à suivre ses classes, car la méthode d'enseignement ne lui parle pas et ne le permet pas d'utiliser toutes ses capacités. Son comportement peut aussi paraître anormal comparé aux autres de son âge dans son comportement, dans sa façon de fonctionner ou la manière qu'il interagit avec les autres enfants.

Sa précocité intellectuelle peut être détectée avec l'aide d'un psychologue qui se spécialise dans l'accompagnement des surdoués. Il fera effectuer au jeune suspecté d'être précoce une série de tests. L'on peut aussi faire un test pour déterminer le QI du jeune. D'habitude les personnes HPI et HPE ont un QI supérieur à 130. Cependant, le diagnostic du psychologue est considéré comme étant plus fiable.

Quelle différence entre haut potentiel et hypersensibilité ?

Il faut savoir que toutes les personnes à haut potentiel ne sont pas similaires. Certains sont intellectuellement à haut potentiel soit l’HPI ou à haut potentiel émotionnel, HPE. Ce qui veut dire tout simplement que l'un réfléchi avec sa tête et l'autre avec son cœur. Prenant en compte que l'hypersensible partage beaucoup de caractéristiques avec le haut potentiel émotionnel, dont la tendance de ressentir les émotions plus intensément, que ce soit de la joie, de la tristesse, voire la colère. Cela entraîne un comportement identique pour les deux. Mais là où l'hypersensibilité s'arrête est la manière des personnes en précocité intellectuelle de voir certaines choses, par exemple les chiffres en couleurs. Un décalage que l'on peut observer chez une personne avec un HP. Les précoces, aussi appelés un zèbre par sa singularité, ont aussi une pensée en arborescence et réfléchissent très rapidement. Ils ont, l'on rappelle, un quotient intellectuel d'au moins 130.

Les enfants surdoués se développent plus rapidement que d'autres, il commence à marcher plus tôt et son apprentissage de base se fait plus facilement pour certaines choses telles que la lecture. Néanmoins, il s'ennuie très vite et pose plus de questions sur certains points et est de nature très observateur.

Une autre différence entre l'hypersensible et l'HPE est la sensibilité aux bruits et autres sensations. L'hypersensible y est très affecté.

Qu'est-ce qu'un haut potentiel émotionnel ?

Une personne considérée comme surdouée HPE a la capacité de mieux comprendre et ressent plus les émotions que la majorité des personnes. Même si l'on en parle de plus en plus, l'on ne sait pas autant sur les personnes au HPE que l'on sait sur les HPI et de nombreux adultes surdoués ne sont pas conscients de leur particularité et se sentent mal dans leur vie quotidienne.

L'adulte surdoué se tourne alors vers des psychologues et c'est ainsi qu'ils sont informés de leur douance. Pour les enfants à haut potentiel ou les enfants intellectuellement précoces, c'est plus compliqué. Si l'enfant intellectuellement précoce ne peut pas s'exprimer librement sur ses difficultés, c'est son entourage qui doit être attentif à son comportement et l'encourager à en parler. Les enseignants peuvent aussi détecter les élèves surdoués se basant sur leur relation avec les autres étudiants qui ne sont pas à hauts potentiels. L'enfant à haut potentiel se démarquera facilement de ses camarades.

Est-ce que les hypersensibles se reconnaissent ?

Vous l'avez vu plus haut, les hauts potentiels sont souvent très différents l'un de l'autre, d'où le terme zèbre qui leur est attribué par les experts. Par exemple, tous les enfants avec une capacité intellectuelle supérieure au potentiel des autres de son âge n'éprouvent pas de l'ennui en classe.

Chaque enfant intelligent est unique et présente un certain nombre de caractéristiques alors que d'autres peuvent avoir d'autres qui sont soit complètement différentes ou similaires. Il est donc rare que deux personnes douées soit exactement pareille. C'est une des raisons pour laquelle demander un diagnostic d'un psychologue est préférable à la méthode du QI pour détecter les personnes à haut potentiel à travers le monde.

Un être très doué peut reconnaître le potentiel d'un autre sans pour autant s'identifier à lui. Celui avec le potentiel le plus élevé trouvera difficilement une personne qui lui est semblable.

Comment détecter un surdoué à l'âge adulte ?

Dans la majorité des cas, la première chose à faire est de faire un bilan psychologique pour déterminer si l'adulte a une maturité intellectuelle supérieure à la majorité des personnes de son âge.

Avant cette étape, il lui faut d'abord s'autoanalyser s'il a des caractéristiques proches au haut potentiel ou hypersensible. Voici quelques symptômes sur lesquels il faudra garder un œil :

  • La curiosité des adultes ayant une intelligence supérieure : Le cerveau du HPI est toujours en train de travailler. Leur fonctionnement cognitif à travers leur pensée en arborescence s'étend sur plusieurs sujets variés, mais ne garantit pas toujours la réussite scolaire. Même s'il avait un problème scolaire étant enfant, l'adulte doué peut étonner par sa connaissance vaste sur divers sujets d'intérêt. Dans une conversation animée, le HP est souvent silencieux, attentif à ce qui se dit, le regard scrutateur et attend le moment idéal pour partager son point de vue.
  • La nécessité de comprendre des adultes dotés d'une haute intelligence : L'on trouve généralement l'adulte surdoué à apprendre. Dès qu'il tombe sur un sujet nouveau ou le passionne, il veut en savoir plus et se lance dans une série de recherches.
  • La sensibilité, un signe d'un haut niveau intellectuel : Il ressent tout plus vite et plus intensément. Il est facilement profondément touché par toute forme d'injustice et d'hypocrisie et peut se laisser envahir par ses émotions. Une façon pour eux de se protéger et d'exprimer leur potentiel. Le sentiment d'empathie est aussi une caractéristique de HPE.
  • La créativité de l'adulte au potentiel très important : C'est par sa créativité que l'adulte doué se démarque des autres. Avec autant d'idées et de pensées, c'est ainsi qu'il s'exprime et s'épanouit le plus. Certains jeunes en échec scolaire malgré leur douance se sentent limités quand ils ne peuvent pas laisser libre cours à leur créativité, d'où l'importance d'accompagner les enfants et comprendre le potentiel en eux.
  • Un sens très développé de l'esthétisme chez les personnes surdouées : il a une sensibilité sensorielle très développée. Ce qui peut le rapprocher des hypersensibles.
  • Le perfectionnisme chez l'adulte hautement intellectuel : Il recherche la perfection dans tout ce qu'il fait et devient en conséquence exigeant non seulement avec lui-même, mais aussi avec son entourage.