Caisson hyperbare : les bienfaits de l'oxygène sur le corps

Le caisson hyperbare fait partie des modes d’application des différents traitements par oxygénothérapie. Efficace et performant, il permet d’accélérer rapidement la guérison d’un patient, grâce à une répartition et une diffusion efficace de l’oxygène dans le corps de ce dernier. Accessible depuis un cabinet médical ou un hôpital, le traitement par caisson hyperbare doit toutefois être prescrit par un médecin, qui devra mentionner le cas du patient et la dose d’oxygène à attribuer à ce dernier. Ainsi, bien que le passage dans un caisson hyperbare soit simple et indolore, la non prise en compte des précautions nécessaires pourrait quand même entraîner des conséquences sévères. Zoom sur les différentes caractéristiques de ce traitement.

Comment fonctionne un caisson hyperbare ?

Le caisson hyperbare est un dispositif médical où le patient est introduit à l’intérieur, en respirant à l’aide d’un masque diffusant de fortes concentrations d'oxygène dans un environnement sous pression à 1,4 atm ou plus. En conséquence, il existe une hyperoxie très bénéfique pour le patient, qui déclenche une longue chaîne d'effets physiologiques bénéfiques pour l'organisme. En effet, le patient est non seulement détendu dans le caisson de décompression, mais il reçoit également tous les avantages issus du traitementCela génère par la suite une synergie avec d'autres traitements médicaux et de rééducation, tout en voyant sa santé générale s’améliorer, ses inflammations éliminées, et ses tissus régénérés.

Quand peut être utilisé le caisson hyperbare ?

L’utilisation du caisson hyperbare est généralement préconisée par un médecin. Mais il faut savoir qu’il peut être utilisé pour de nombreux traitements. Cependant, il est surtout connu en tant que traitement auxiliaire pour le cas du pied diabétique et des plaies chroniques. Effectivement, cet appareil est un dispositif qui applique une pression atmosphérique élevée d'oxygène pur au corps, de sorte que cet élément atteigne la circulation sanguine dans les zones où il y a une carence. Ainsi, les maladies qui peuvent être traitées avec cette thérapie sont le pied diabétique, les plaies chroniques, la surdité soudaine, l'empoisonnement au monoxyde de carbone, les blessures par écrasement, les escarres, les ulcères des jambes et des pieds, ou les brûlures thermiques aiguës.

Quels sont les bienfaits de l'oxygénothérapie sur le corps ?

Lorsque le corps est malade, l’efficacité de son métabolisme ralenti et diminue. Afin de permettre au patient de récupérer rapidement, l’oxygénothérapie est souvent recommandée. Ce traitement a pour particularité d’agir rapidement comme un véritable médicament, à commencer par renforcer le système immunitaire. En effet, plus l’apport en oxygène est important, plus les cellules du corps se régénèrent et s’activent rapidement, y compris les cellules immunitaires. D’un point de vue dermatologique, l’oxygénothérapie est aussi à même de stimuler les processus biosynthétiques et réparateurs, en stimulant l'angiogenèse, la prolifération des fibroblastes et la synthèse du collagène, pour guérir rapidement, non seulement la peau, mais les muscles et le cartilage également. L’oxygénothérapie est aussi favorable à la croissance osseuse, et élimine la synergie générée par les infections provenant de la flore bactérienne. 

À qui s’adresse précisément l’oxygénothérapie ?

Le traitement par oxygénothérapie est surtout recommandé aux patients qui présentent une hypoxie pouvant être accompagnée d’hypercapnie. En d’autres termes, elle s’adresse à des personnes sujettes à des cas d’asphyxie, qui ont subi un empoisonnement au gaz bloquant l’hématose normale, ou à des patients qui présentent une insuffisance respiratoire (bronchite chronique, asthme bronchique, pneumonie). Ce traitement peut aussi concerner les gens présentant des lésions du système nerveux central, qui affectent le centre régulateur de la respiration (tumeurs, encéphalite), et il en est de même pour ceux qui connaissent des altérations de la distribution d’oxygène dans le sang (grandes hémorragies, empoisonnement au monoxyde de carbone…). À l'exception des situations d'urgence, oxygénothérapie doit être prescrite par un médecin, qui précisera à la fois le pourcentage d'oxygène à prévoir pour le traitement, et le mode d'administration.

Quels bénéfices représente l’oxygénothérapie pour un cabinet ou un hôpital ?

L’oxygénothérapie hyperbare est très bénéfique pour la rentabilité d'un hôpital, car elle permet une amélioration substantielle des temps de récupération des patients, ainsi qu'une incidence plus faible d'infections aiguës et chroniques. Cet ensemble minimise les temps d'hospitalisation et favorise le congé précoce ainsi que la rotation des patients. Cela permet d’aboutir à une plus grande capacité d'hospitalisation, une efficacité des ressources humaines et des économies en fournitures médico-chirurgicales. Actuellement, la médecine hyperbare par caisson dans un hôpital figure aussi parmi les critères les plus imposés par les patients les plus exigeants, car cela intègre dans la qualité et la performance des services de l’établissement concerné.

Quels sont les inconvénients de l’oxygénothérapie ?

Le fait que l’oxygénothérapie doit être prescrite par un médecin vient du fait que ce type de traitement comporte également des risques. Par exemple, une distribution de l’oxygène par canule binasale pourrait exercer une pression sur le nez du patient et pourrait accroître sa difficulté à respirer, mais aussi provoquer une sécheresse et une irritation de la muqueuse nasale. Il faut aussi tenir compte du fait que l’oxygénothérapie hyperbare ne convient pas à certains patients claustrophobes. Avec l’utilisation d’un masque à oxygène, certaines personnes peuvent aussi présenter des cas sécheresse oculaire aiguë, et pour cela, elle n’est pas non plus recommandable aux patients allergiques.