Comprendre le coût de production : une analyse détaillée

Calculer un coût de production est capital dans la gestion d’une entreprise. C'est un moyen qui permet d’évaluer la rentabilité d’un service ou d’un produit. La connaissance de cette donnée permet en effet de définir le prix de vente minimal et cohérent permettant de couvrir le coût de production ou de la réalisation d'un service, et d’obtenir ainsi un gain. Mais mieux connaître cette donnée permet aussi à l'entreprise d'évaluer la rentabilité d'un produit, et d'analyser les points à améliorer et les dépenses à réduire, entre autres. C'est ainsi une donnée décisive pour une société. Le point sur le sujet.

Quels sont les coûts de production dans l'entreprise ?

Appelés aussi coût opératoire, les coûts de production dans une entreprise représentent l’ensemble des frais liés à la conception d’un produit ou à la réalisation d’un service.

Il s’agit d’une donnée importante permettant à la société de fixer une tarification minimum auquel un bien doit être vendu pour couvrir les charges, et obtenir des bénéfices sur la réalisation.

Il inclut toutes les dépenses comme les matières premières, les mains-d’œuvre, etc. Mais, il ne prend pas en compte les frais relatifs à la distribution, à la commercialisation, au marketing ni au stockage. Il ne faut pas le confondre avec le prix de revient, qui inclut les frais pour la mise sur le marché.

Ces données sont des outils essentiels pour l’entreprise, car, plus les frais sont moindres, plus la société peut proposer un tarif concurrentiel.

Les coûts peuvent être : 

  • Fixes : lorsque les frais sont inchangés. C’est le cas pour les impôts et les intérêts sur un prêt pour l’achat d’un appareil.
  • Variables : lorsque les dépenses changent selon les circonstances, comme le prix d’une matière première par exemple.

Le coût de production se divise en coûts directs et indirects

Le coût opératoire est divisé en deux catégories :

  • Les charges directes : il s’agit des frais qui sont directement apprêtés à la conception ou à la production. Cela inclut l’achat des matières premières et les mains-d’œuvre.
  • Les charges indirectes : il s’agit des frais liés au fonctionnement de la société. Cela comprend entre autres le salaire du personnel, le loyer, les frais de maintenance des appareils, les charges administratives et fiscales, les dépenses liées à l’électricité, le chauffage, l’eau, etc.

Quels sont les coûts de production dans l'entreprise ?

Comment calculer le coût d'un produit ?

Le coût de production total est la somme de toutes les dépenses allouées à la fabrication ou pour fournir une prestation. Il prend ainsi compte des frais directs ou indirects. Voici la formule.

Coût de production = charges directes + charges indirectes.

Mais il est également possible de calculer par unité, c’est-à-dire, le montant dépensé pour créer un seul bien ou pour fournir un service. C’est le coût de la production unitaire. Pour le calculer, il faut diviser le coût total par le nombre de biens fabriqués ou de services fournis.

Prenons un exemple sur la fabrication de goodies pour une société (une casquette) dans un atelier. Les frais directs doivent inclure l’achat du tissu, des accessoires ainsi que le prix des impressions. Les charges indirectes quant à elles comprennent le loyer de l’atelier, l’énergie, les charges administratives, etc.

Le coût total d'un produit est la somme de tous les coûts nécessaires à sa production

Le coût total est la somme de toutes les dépenses effectuées en amont pour fabriquer un bien ou pour proposer un service.

Il ne s'agit pas uniquement des matières premières, mais de toutes les ressources utilisées jusqu'à l'obtention du résultat final. Cela inclut le salaire des employés, l’énergie pour faire fonctionner la machine, etc.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour calculer le coût de production ?

Trois éléments principaux sont à considérer pour calculer le coût de la production :

  • Les matières premières : c’est un critère essentiel dans la détermination du coût de production, car il impacte sur le prix de vente d’un produit, mais aussi sur les bénéfices réalisés par l’entreprise. Il s’agit des produits non transformés agricoles ou industriels. Elles incluent aussi les emballages, les transports et assurances pour les prestations. Elles varient selon la qualité, la quantité, la disponibilité sur le marché, etc. Il est ainsi conseillé d’établir un inventaire des produits avec leur prix pour un meilleur suivi et pour constater la fluctuation.
  • Les mains-d’œuvre : il s’agit des frais relatifs aux salaires des employés, des ouvriers et des techniciens qui œuvrent pour concevoir le produit, ainsi que des charges sociales. Mais d’autres frais indirects sont aussi à prendre en considération comme le salaire des ressources humaines, des techniciens responsables des maintenances des machines et les autres personnels administratifs. Ces frais tiennent compte des heures travaillées, et des heures supplémentaires réalisées pour fabriquer le bien. Ils doivent par ailleurs prendre en considération les matériels de protection utilisés, les formations suivies, etc. Ils affectent les dépenses et la rentabilité de la société et doivent de ce fait être bien gérés pour être concurrentiel.
  • Les frais généraux : appelés aussi frais de fabrication indirecte, ils ont aussi un impact significatif sur la rentabilité. Ils comprennent tous les frais indirects relatifs à la conception ou au service. Cela peut être le loyer, les frais liés à l’énergie, des maintenances, les assurances, le remplacement des matériels, etc.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour calculer le coût de production ?

Comment réduire le coût de production d'une entreprise ?

Réduire les frais liés à la fabrication permet de proposer des tarifs concurrentiels tout en obtenant d’importants bénéfices. Cela est alors essentiel pour optimiser la rentabilité d’une activité. Voici quelques méthodes et techniques pour réduire le coût de production.

L'optimisation des processus

Il consiste à étudier tout ce qui est inefficace dans le processus : personnel, machine en panne, etc., et qui peuvent ralentir la conception. Cela augmente considérablement la productivité.

Il faut également analyser les dépenses les plus chères pour déterminer comment les réduire sans pour autant nuire à la qualité du produit.

La diminution des déchets

Lors de l’achat, commandez uniquement les quantités nécessaires pour éviter les charges liées au stockage et à la conservation. Cela évite d’ailleurs les gaspillages et diminue les déchets.

L'amélioration de l'efficacité

Pour améliorer l’efficacité, il faut :

  • Former les personnels à être polyvalents est aussi une excellente alternative. Cela évite de recourir à des mains-d’œuvre supplémentaires.
  • Améliorer le cadre de travail pour mieux motiver le personnel.

Les coûts de production jouent un rôle capital dans une entreprise, car ils permettent d’évaluer la rentabilité d’un produit et de déterminer les stratégies efficaces pour optimiser les bénéfices. Pour le calculer, il faut faire la somme de tous les frais, qu’ils soient directs ou indirects nécessaires pour la conception. Plusieurs éléments doivent alors être pris en compte, notamment les matières premières, les mains-d’œuvre, ainsi que les frais indirects.

Brexit et entreprise : que va t-il se passer ?

Depuis un certain temps, non seulement dans le domaine professionnel, mais aussi dans notre quotidien, on ne parle que du Brexit, et de la future des entreprises. Cependant, aujourd’hui encore, des idées se divergent concernant ce procédé. Quoi qu’il en soit, quelle que soit la décision prise, une chose est sûre, il va bien avoir avant et un après ...

A quoi sert un rideau à lanières pvc ?

Le rideau à lanières PVC est bien plus qu'un simple accessoire. C'est l'allié incontournable des entreprises industrielles et des usines. Découvrez maintenant ses nombreux avantages. Quelles sont les spécificités d'un rideau à lanières en PVC ? Ce modèle se démarque d'un rideau...

Démissionner sans préavis : est-ce possible ?

Le salarié d'une entreprise peut-il démissionner sans préavis ? Peut-on soumettre une démission à son employeur sans faire de préavis ? Dans le cadre d'une rupture de contrat, en CDD comme en CDI, une lettre de démission ne dispense pas le salarié d'un droit de préavis. Quitter son emploi sans préavis revient à faire un abandon de poste et est pass...