Pourquoi prendre un avocat dans le cadre d'un litige familial ?

L’industrie du divorce brasse chaque année des millions d’euros malheureusement. En France, 45 % des mariages finissent par une séparation. C'est-à-dire qu’au moins 10 couples sur 1 000 ne tiennent pas leur engagement. C’est le cas en général des hommes de 42 ans et des femmes de 44 ans qui sont les plus nombreux à divorcer. Mais peu importe votre âge et les causes de la dissolution de l’union, prendre un avocat droit de la famille est nécessaire pour ce type de procédure.

Obligatoire en cas de divorce

Un avocat specialiste divorce est obligatoire en cas de dissolution du mariage. La loi oblige. En effet, seul un expert de ce genre pourra déposer une demande auprès des tribunaux pour la lancer la procédure. Dans le cadre d’un divorce à l’amiable, l’avocat établira la convention de divorce qui devra être signée par les deux parties. Et ce dernier dirigera également les débats pour la division des biens et pour les questions de garde et de pensions alimentaires.

Un spécialiste du droit de la famille ne s’occupe pas uniquement des séparations. Il convient de le noter. Après tout, la définition de la famille touche aussi les oncles, les tantes et autres membres éloignés ou non. Un avocat des affaires familiales sera à même de gérer même les donations, les héritages et les testaments.

Un avocat pour protéger ses droits

Comment choisir un avocat ? Outre sa spécialisation, vous devez vous attarder sur ses années de métier et sur ses capacités. Un avocat droit de la famille avignon devra vous aider à protéger vos droits. C’est valable tant dans une procédure contentieuse que pour une négociation à l’amiable.

L’avocat participera alors aux pourparlers afin de fixer les modalités du divorce. Il doit faire l’état des lieux des biens de son client et entrer en négociation pour leur division. Il devra également protéger les droits de garde de son client et discuter des pensions alimentaires en fonction de la situation financière de chacun.

Dans le cadre d’une démarche contentieuse, l’avocat plaidera en faveur de son client. Il participe au débat, mais devra aussi apporter la preuve de la bonne foi de son client.

Un avocat : un conseiller juridique avant tout

Spécialiste en droit familial ou non, un avocat est surtout un conseiller juridique. Il vous donnera diverses solutions pour affronter le divorce tout en protégeant vos enfants du conflit. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les demandes de divorce commencent toujours par une négociation sur table ronde.

Le rôle de votre avocat ne se cantonne pas uniquement à l’obtention de l’acte de divorce. Problème de pensions alimentaires impayées ? Problèmes de droit de garde ou de visite ? Il saura vous accompagner à chaque fois, et ce, même sur plusieurs années. Il peut même être d’un grand secours dans la gestion de la coparentalité au quotidien. Mais attention, il ne faut consulter votre avocat que pour des questions d’ordre juridique. Il fixe ses tarifs à l’heure. Et les honoraires peuvent être pour le moins exorbitants selon le prestataire.