Escalier qui grince : problèmes et solutions !

Votre escalier en bois grince ? Sachez qu’il y a plusieurs solutions de rénovation pour ne plus entendre un grincement ou encore un craquement de marches sur les escaliers. En effet, le bois est un matériau naturel et d’origine végétale. Il est également plein de vie et se développe tout au long de son cycle de vie. De plus, le bois est tout le temps exposé aux variations de température et à l’humidité, ce qui peut être un vrai problème. C’est pour cette raison, qu’avec le temps, les marches d’escalier vont provoquer des grincements. Ceux-ci sont causés à cause des marches et des contremarches. Enfin, avant notre rénovation, il est important de savoir d’où vient exactement le problème concernant le bruit des marches.

Comment faire pour que l'escalier ne grince plus ?

En effet, il y a plusieurs solutions et produits pour régler un problème de grincement. On peut déjà commencer avec un moyen drastique qui marche à tous les coups. Dans un premiers temps, concernant un escalier qui grince, on va pouvoir appliquer soit des joints acrylique ou bien une résine jaune plus connue sous le nom de mastic. Ces deux matières vont permettre l’immobilisation des marches qui font des grincements, un procédé à faire directement en dessous de celles-ci. C’est très simple, grâce à une petite cale en bois qu’il suffit d’enfoncer légèrement entre la marche et la contremarche pour la relever, venez déposer une couche de joint ou de mastic délicatement. Ensuite, enlevez le surplus de produit et nettoyez le tout pour que cela soit bien net et propre. Enfin, il faut extraire la cale quand le joint est bien sec.

Dans un second temps, ce qui se rapproche le plus du mastic est en effet la pâte à bois et la méthode des clous. La pâte à bois est utilisée pour divers travaux. Elle est idéale car elle possède une teinte parfaite pour qu’on ne la remarque pas et est aussi très discrète. Vous pouvez vous en servir dans toutes circonstances : imperfection, trou, fente… Elle s’applique sur différents types de bois alors elle sera idéale pour votre escalier.

Cette solution se résume à clouer la marche avec la contremarche ensemble pour stopper directement le bruit. Pour cela : 

  • Entre la marche et la contremarche, écartez l’interstice grâce à une spatule pour enlever tous débris. 
  • Placez un mandrin cranté ou rotatif dans la contremarche à un angle vers les marches, mais ce seulement si vous avez accès au bas de l'escalier.
  • Si ce n’est pas atteignable, clouez une marche d’en haut tout en diagonale dans la contremarche.
  • Pour un travail fini, couvrez les pointes des clous à l’aide d’une spatule de pâte à bois ou de résine. Laissez le temps de sécher et enfin poncez le tout. Pour finir, vous n’avez plus qu’à vernir ou alors totalement repeindre votre escalier. De quoi changer de look à votre intérieur.

Comment supprimer le bruit d'un escalier en bois ?

Vous pouvez totalement avoir recours à de l’huile de lin pour en finir avec le bruit de vos escaliers. Cette huile peut être utilisée aussi bien avant ou après le montage. En général, c’est une finition très appréciée mais qui est aussi très efficace. Contre l’humidité et les frottements, elle va éviter tout grincement des escaliers. C’est la solution la plus radicale pour préserver au maximum dans le temps.

Votre escalier provoque un grincement ? Voici pourquoi :

Un escalier, avec le temps, peut se mettre à grincer pour plusieurs raisons.

La première étant le matériau. En effet, si vous possédez un escalier en bois, il sera plus sujet à faire du bruit qu’un escalier en fer ou bien en métal qui, au contraire, n’en fera pas du tout. De plus, il faut également que le bois soit de bonne qualité. Préférez des matériaux comme le frêne, le chêne ou encore le hêtre. Ce sont bien évidemment les plus utilisés mais surtout les plus résistants au temps et à l’usure. De plus, il est possible de les traiter pour qu’ils ne succombent pas à l’humidité. Pour le rapport qualité-prix, il n’y a vraiment rien à redire sur ces essences. Il faut savoir que, de toute évidence, le bois sera affecté par la température de votre maison ou à l’humidité puisque c’est un matériau vivant. L’environnement dans lequel il vit joue beaucoup. Ainsi, il sera enclin à se contracter s’il y a une haute température dans votre intérieur et à l’opposé, il gonflera s’il y a une forte humidité dans la maison. Ces raisons amènent à un travail de mouvement chez le bois alors cela va provoquer des grincements ou des craquements. 

Pour finir, un escalier qui est emprunté tous les jours va causer du bruit à un moment donné. En effet, le poids des personnes qui l’utilise peut créer un déplacement des assemblages des marches et des fixations des contremarches ou alors même une déformation, qui vont ensuite générer des points de frottements ou d’appui sur les escaliers pour entraîner automatiquement un bruit gênant. C’est pour cela qu’il faut bien choisir son matériel.

Comment faire un gobetis ?

Le gobetis est une couche d’accrochage indispensable pour l’enduit, du fait qu’il est particulièrement riche en liant. En fait, c’est lui qui permet d’adhérer l’enduit sur le mur. C’est donc un élément qui se révèle être indispensable pour un bon revêtement de façade. Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans un projet de rénovation, il est essenti...

Les maisons mobiles : la nouvelle tendance ?

La maison mobile est en vogue actuellement dans le monde pour ses caractéristiques. Fabuleux domicile, elle présente de nombreux avantages et se distingue par son authenticité. Découvrez ici quelques informations utiles sur les maisons mobiles. Maison mobile : qu’est-ce que c’est ? La maison mobil...

Installer une climatisation : astuce pour le faire soi-même ?

Dans l'aménagement d'un logement, on peut tous être amenés un jour à vouloir installer une climatisation pour un fonctionnement hiver comme été. En effet, le climatiseur n'est pas seulement destiné à produire de l'air frais, mais peut aussi servir comme source de chaleur sur certains modèles. Si la démarche d'acquérir une clim pour son habitation ...