Defragmenteur : comment ça fonctionne ?

La modification des données, mais encore l’accumulation peuvent rendre un ordinateur petit à petit lent. Pour garder ainsi sa performance, il est recommandé de défragmenter le disque dur régulièrement. Cette technique se révèle être très pratique pour régler ce genre de problème. Si comme la majorité des ordinateurs, vous avez un PC fonctionnant avec Windows Microsoft, vous pouvez défragmenter votre disque dur avec ces quelques conseils. Notons que la manipulation du disque dur varie en fonction de la version du système d’exploitation de votre PC : Vista, Windows 7, Windows 8, Windows XP et autre.

Pourquoi défragmenter son ordinateur ?

Au fil du temps, les données se trouvant dans le disque dur d’un PC peuvent le ralentir, surtout lorsqu’elles sont volumineuses. En effet, ces dernières sont devenues des fragments d’informations, obligeant le disque dur à réaliser des recherches qui rallongent son activité. C’est pour cette raison qu’il faut défragmenter son disque dur afin de permettre aux données qui se sont éparpillées de retrouver une place cohérente.

Les différentes données : images, documents textes, sons et vidéos conçues, téléchargées ou encore utilisées par les applications s’installent sur le disque dur d’un PC. Avec le temps, ces données sont de plus en plus volumineuses, ce qui ralentit le PC. Au fil de l’utilisation, les disques durs produits également le phénomène de fragmentation. Pour le résumer de manière simple, les écritures des fichiers se font anarchiquement sur toute la surface du disque, dans des blocs que l’on appelle aussi les clusters. Partant de là, accéder aux fichiers devient plus long, du fait que le système est dans l’obligation de balayer les surfaces du disque dur afin de les retrouver.

Par contre, si on tente de rassembler les fichiers dans une même zone, le système doit uniquement fouiller cette zone pour accéder aux informations recherchées, de ce fait, l’accès sera beaucoup plus rapide. Sachez que le fait de supprimer des fichiers engendre aussi des « trous » entre les différents emplacements dans le disque dur. Enfin, les tâches de fond de Windows génèrent de la fragmentation sans même que l’on intervienne. En quelque sorte, la défragmentation est donc l’action consistant à optimiser l’espace occupé. Cette action ne peut être réalisée que de manière logicielle. Pendant une défragmentation, les données sont rangées ou classées en quelque sorte par le logiciel.

Comment défragmenter un disque dur ?

La défragmentation de disque dur n’est pas une étape difficile. Plusieurs techniques permettent de le réaliser. Il est possible en premier lieu de le faire en ligne de commande, ou d’utiliser la fonction de défragmentation. Enfin, vous pouvez faire usage de logiciel conçu spécialement pour ce genre d’opération. Si certaines méthodes sont rapides et efficaces, d’autres sont plus longs et ne garantissent pas toujours le meilleur résultat. De ce fait, vous n’avez qu’à choisir ce qui vous convient réellement.

Il existe plusieurs techniques permettant de défragmenter disque dur, à savoir :

  • En ligne de commande :

Si vous vous demandez comment défragmenter son PC en ligne de commande ? La réponse est simple : vous devez juste frapper dans une console les instructions données à votre système d’exploitation. Pour ce faire, vous devez utiliser le menu « démarrer » sur lequel vous trouverez la fonction « exécuter ». Il s’agit d’une méthode plutôt pour les avancés, ainsi, vous pouvez le zapper.

  • La fonction de défragmentation :

Cette dernière est incorporée dans les systèmes d’exploitation Windows. Il s’agit d’une méthode relativement simple, car il suffit de suivre quelques étapes. Tout d’abord, il faut se rendre dans le poste de travail, puis faire un clic droit sur le souris du disque dur que vous allez fragmenter. Après, vous devez sélectionner « propriétés ». Une fenêtre va s’ouvrir, ainsi, vous devez appuyer sur l’onglet « outils » pour avoir l’accès à l’option « défragmenter maintenant », que vous allez bien évidemment cliquer par la suite. Deux solutions vous seront proposées après cette étape : défragmenter directement ou effectuer une analyse du disque. Il est conseillé d’analyser plutôt que de défragmenter, ainsi, vous pourriez avoir des indications sur le taux de fragmentation du disque, et donc, de son usage. Pour que l’opération soit une réussite, vous avez besoin de 15% d’espace libre. Vous pouvez aussi avoir la fonction défragmentation en suivant tout simplement ce chemin : démarrer, programmes, accessoires, outils systèmes et défragmenter de disque. Sous Windows7 et 8, vous pouvez tout simplement chercher sous Windows le mot « défragmenteur de disque ».

  • Logiciel dédié :

Il est également possible de faire usage d’un logiciel defragmentation spécifique, gratuit ou non. Le défragmenteur de Windows est très correct, mais ce genre de logiciel de garantie pas toujours un meilleur résultat. Toutefois, il existe des logiciels qui sont à la fois rapides et efficaces.

Quels sont les meilleurs défragmentèrent pour son PC ?

Sur le marché, on distingue actuellement de nombreux outils de défragmentations, mais le logiciel reste le plus utilisé. Parmi les logiciels les plus utilisés et les plus connus, il y a le Defraggler, l’Auslogics Disk Defrag Free, le Smart Defrag, le O & O Defrag Professionnel Edition et autre. La plupart de ces applications sont gratuites, comme certains de leur nom indiquent, ainsi, il suffit de les télécharger et les choisir en fonction de vos besoins.

La défragmentation régulière du disque dur est indispensable comme nous l’avons mentionné en haut pour conserver un bon niveau de performance sur un PC Windows. Il existe des défragmenteurs permettant ainsi d’effectuer cette étape. Grâce aux réglages par défaut, le système effectue une défragmentation automatique chaque semaine. Pour Windows Vista et Windows 7, c’est l’utilitaire Défragmenteur de disque qui s’en charge. Par contre, le service Optimiser les lecteurs permettent de defragmenter windows 8. Il existe aussi le defragmenter windows 10 pour cette version.

Si Windows intègre ainsi un outil dédié, pourquoi il faudra utiliser un autre comme le logiciel ? Afin de défragmenter plus vite ou encore pour défragmenter de manière sélective certains fichiers ou des dossiers. Voici donc quelques logiciels qui pourront vous aider pour cette opération.

  • Defraggler : c’est un defragmenteur gratuit très complet proposant une interface en français. Il peut être utilisé aux choix, en version sans installation ou la version sur place ou à emporter.
  • Auslogics Disk Defrag Free : son nom laisse déjà connaître que le logiciel est gratuit. Il ne propose pas tous les algorithmes d’optimisations du Disk Defrag Pro qui est son grand frère. Toutefois, la panoplie de défragmentation de base est disponible.
  • Smart Defrag : celui-ci dispose d’une interface atypique, d’ailleurs, il est considéré par son éditeur comme étant le meilleur défragmenteur. C’est un peu difficile à utiliser au début, mais après quelques minutes de prise en main, vous pourriez comprendre son fonctionnement.
  • O & O Defrag Professionnal Edition : il est parfait pour les passionnées de défragmentation qui souhaitent tout voir, tout savoir ou encore tout contrôler. En effet, il propose une multitude d’options et de réglages, mais également des informations parfaitement détaillées sur les disques ainsi que leurs contenus, au cluster près.