Aliment riche en proteine : pourquoi c'est important d'en manger ?

Comme tous les éléments nutritifs essentiels pour le corps, les protéines ont aussi leur rôle à jouer. Ces éléments sont responsables de fournir toute l’énergie nécessaire pour faire fonctionner le corps au quotidien. C’est grâce à cette énergie que le corps est en bonne santé, et aussi parce que les protéines agissent favorablement sur le système immunitaire. Pour comprendre leur véritable importance pour la santé, il est important de commencer par cerner leurs caractéristiques et comprendre pourquoi on doit privilégier de ces  source de proteine.

Pourquoi manger des aliments riches en protéines ?

La consommation de protéines est indispensable, car elles assurent une distribution continue d’énergie dans le corps, mais se chargent également de réparer les tissus, d’oxygéner l’organisme, et de garantir un fonctionnement optimal du système immunitaire. Les protéines sont des éléments qui contiennent des calories, et qui sont générés par la formation des chaînes d’acides aminés. Par conséquent, ils jouent un rôle primordial dans l’alimentation quotidienne. Il faut savoir que la peau, les ongles, les cartilages, les muscles, et les ligaments sont principalement constitués de protéines. Il en est de même pour les anticorps, l’hémoglobine, ainsi que pour certaines hormones et enzymes. Lorsqu’une personne est soumise à un régime alimentaire déséquilibré pour maintes raisons, que ce soit pour perdre du poids ou par préférence personnelle, elle connaîtra très prochainement une carence importante qui va engendrer des répercussions sévères sur sa santé.

Quels types d'aliments sont riches en protéines ?

Il existe en principe deux types de protéines : les protéines d’origine animale, et celles d’origine végétale. Les protéines animales proviennent généralement des viandes et des produits laitiers. Elles sont considérées comme des protéines complètes du fait qu’elles contiennent une quantité suffisante d’acides aminés pour l’organisme. Les protéines végétales par contre sont exemptes d’acides aminés et servent surtout de support aux protéines animales. Si on veut intégrer suffisamment de protéines complètes dans son régime alimentaire, on doit donc intégrer des aliments qui en sont les plus riches, comme la viande, le fromage, le lait, les fruits de mer et crustacés. Et afin de soutenir les actions de ces derniers dans le corps, on optimisera l’activité protéinique avec des aliments riches en protéines végétales tels que le soja, les céréales, les fruits et légumes, et les légumineuses.

Trop de protéines : mauvais pour la santé ?

Bien que le corps soit exigeant en consommation de protéines afin d’assurer son apport en énergie et pour le maintien du système immunitaire, il faut aussi faire attention de ne pas consommer d’aliments protéinés en excès. Il faut savoir que l’excès de protéines peut générer de nombreux problèmes comme les troubles cardiovasculaires. Certaines protéines, notamment la proteine animale, viennent souvent avec des graisses saturées pouvant causer l’obstruction des artères et accroître le taux de cholestérol. Cela va directement avoir un impact sur la circulation du flux sanguin dans le corps. L’excès de protéines peut aussi être à l’origine de l’obésité en raison des graisses qui s’accumulent dans le corps. Mais en plus, l’excès de poids va causer une surcharge du corps et une baisse importante de l’énergie. Même les organes responsables d’éliminer les éléments résiduels issus des protéines (acide urique, ammoniac, urée…), comme le foie et les reins, auront énormément de mal à évacuer ces toxines.

De quelle quantité de protéines a-t-on besoin au quotidien ?

Afin d’assurer le bon fonctionnement du corps, il est impératif de prévoir une consommation de protéines dans son alimentation quotidienne, même ne serait-ce qu’une petite quantité d’aliment riche en proteine. On estime que la quantité à consommer recommandée au quotidien serait de 0,8 g de protéines par kg du poids de la personne. Par exemple, une personne pesant 70 kg qui adoptent un régime alimentaire riche en protéines devrait donc prévoir 56 g de protéines par jour. Mais cette quantité n’est pas forcément précise. En effet, chez certaines personnes qui sont régulièrement soumises à des activités physiques, ou qui sont en pleine croissance, la quantité de protéines dont leur organisme aurait besoin pourrait être beaucoup plus élevée.

Qu’arrive-t-il lorsqu’on manque de protéines ?

On retrouve généralement les protéines dans les aliments d’origine animale. Les viandes, les œufs, les produits laitiers, ainsi que les légumineuses devraient donc être incontournables dans l’alimentation pour consommer une quantité suffisante de protéines. Les protéines renferment des acides aminés importants pour l’organisme, tels que la leucine, qui a pour rôle de préserver la musculature. Ainsi, une carence de cet élément peut être remarquée par une diminution significative de la masse musculaire. Et cette déficience va ensuite réduire considérablement les aptitudes de la personne à faire ses efforts physiques quotidiens. Cette dernière remarquera une baisse importante de l’énergie, de la fatigue, et deviendra sujette à des crampes musculaires. Quand un enfant ne bénéficie pas d’un apport suffisant en protéines, il pourra connaître des troubles de la croissance ou de nature intellectuelle. Des problèmes de développement du fœtus peuvent aussi être constatés chez les femmes enceintes qui manquent de protéines.

Que se passe-t-il si la carence en protéines est importante ?

Quand la carence en protéines atteint un seuil critique, la personne concernée deviendra sujette à diverses infections et maladies. Il ne faut pas oublier que les protéines soutiennent et renforcent le système immunitaire, ce système constitué d’anticorps à structure protéique. Par conséquent, lorsque le niveau de protéines baisse, les défenses internes deviennent vulnérables. Lorsque le cas s’aggrave, cette carence peut aussi entraîner la chute capillaire. En effet, les cheveux et les follicules pileux sont aussi constitués de protéines, donc il est tout naturel qu’ils se dégradent sans substances protéiniques. La peau est aussi un organe qui dépend majoritairement des protéines, car elles assurent son élasticité, grâce à l’apport en collagène, en élastine et en kératine. C’est la raison pour laquelle l’apparition de rides et les infections de la peau proviennent principalement du manque de protéines dans l’organisme.