Pourquoi faire appel à une association de consommateur ?

Dans le monde, et en France en particulier, pour veiller aux droits et aux intérêts des consommateurs, une panoplie d’organisations est mise en place. Parmi les plus importantes, figure l’association de consommateur qui est l’une des associations les plus populaires. Pourquoi est-elle utile ?

Qu'est-ce qu'une association de consommateur ?

Les associations de consommateurs ou plus précisément associations de défense du consommateur sont des associations à but non lucratif. Comme l’indiquent leurs noms, elles sont formées dans l’objectif de mettre en œuvre une série d’actions concourant à la défense des intérêts, de la santé et de la sécurité des clients. Elles sont reconnues en France et œuvrent d’arrache-pied pour optimiser la qualité des prestations.

Quels sont les différents types d’associations de consommateurs ?

En conformité aux dispositions prévues par le code des consommations, on distingue essentiellement deux types d’associations de consommateurs. Notamment l’association généraliste de défense du consommateur et l’association spécialisée du consommateur. L’association généraliste est un service qui œuvre pour l’accompagnement des consommateurs toutes catégories confondues. En revanche, l’association spécialisée est comme le stipule bien son nom, une association de consommateur qui œuvre pour l’accompagnement d’une catégorie précise d’un groupe de clients. Il peut s’agir à titre indicatif d’associations de consommateurs spécialisées dans la défense d’usagers de transport communs uniquement.

Comment fonctionne une association de consommateur ?

Le fonctionnement des associations des consommateurs est simple. Conformément au code des consommations, les associations doivent dans un premier temps se faire enregistrer auprès de l’État français. Ensuite, une fois qu’elles sont habilitées à entreprendre des actions, elles doivent réunir davantage de clients et se faire connaître au monde. Ceci leur permettra d’être efficaces dans la réalisation des activités de défense qu’elles entreprennent et de porter haut les intérêts des clients.

À quelles conditions les associations de consommateurs peuvent-elles être agrégées en France ?

Conformément aux dispositions prévues par le code de la consommation, les associations de consommateurs avant d’être agrégées doivent remplir de nombreuses conditions. Notamment :

  • Les associations de consommateurs doivent avoir au minimum une année d’existence ;
  • Les associations de consommateurs doivent certifier preuves à l’appui d’une action publique et effective, allant dans le sens de la protection des consommateurs ;
  • Les associations de consommateurs doivent impérativement disposer d’au moins 10 000 membres. Ces derniers doivent normalement au regard du code de la consommation cotiser tous pour des associations d’ordre nationales. À défaut, néanmoins, des dispositions sont prévues par le code de la consommation pour rendre éligibles les associations qui ont un maximum de membres cotisant pour des associations d’ordre nationales.

Depuis quand existent les associations de consommateurs ?

L’association de consommateurs est une union des consommateurs qui existe depuis fort longtemps en France. En effet, c’est depuis les 1 988 qu’en France, qu’une procédure de mise en place d’association de consommateur a été élaborée par le code de la consommation. Dès lors, les premières associations de consommateurs ont été installées en France.

Quel est le champ d’action des associations de consommateurs ?

Quatre actions sont principalement menées par les associations de consommateurs. Quelles sont-elles ?

Action 1 : l’infraction pénale

Il s’agit d’une composante importante du champ d’action des associations de consommateurs. En effet, conformément aux dispositions du code de la consommation, lorsqu’un prestataire manque de respecter la réglementation au détriment d’intérêts de plusieurs clients, les associations reconnues ont la possibilité de se saisir du dossier. De façon concrète, l’intervention des associations consistera d’une part à inciter l’arrêt des pratiques illicites et d’autre part à imposer aux prestataires de dédommager les clients

Action 2 : litige contractuel.

Si aucune infraction pénale n’a été observée, seul le client défavorisé a un intérêt de saisir la justice. Il ne peut par conséquent compter sur les associations de consommateurs qui sont autorisées à intervenir que si plusieurs clients sont lésés. L’action des associations dans ce cas précis consistera simplement à soutenir la personne lésée dans sa position lors de l’entame du processus judiciaire. En outre, les associations peuvent également œuvrer à la réparation des préjudices subis par le client.

Action 3 : activité préventive

Le code de la consommation permet aux associations de consommateurs de mener des actions préventives. À titre indicatif, avant qu’un abus ne fasse l’objet d’un procès au tribunal, les associations de consommateurs peuvent agir en prévention.

Action 4 : intervention de groupe

Des actions collectives peuvent être également entreprises par les associations de consommateurs. En effet, en cas d’abus collectifs de la part d’un même prestataire, les associations de consommateurs sont libres de mener des actions collectives.

Où trouver des associations de consommateurs à Paris ?

Dans la ville de Paris, il est possible de trouver les associations de consommateurs un peu partout.

Suggestions d’associations de consommateurs à Paris

Voici une sélection d’associations de consommateurs basées à Paris.

  • UFC – Que choisir ? Paris ;
  • L’organisation d’éducation, de défense et d’information des consommateurs, Paris ;
  • L’AFOP, Paris ;
  • L’organisation pour la défense et l’information des salariés, Paris ;
  • Etc.

Les associations de consommateurs sont des organisations œuvrant pour le bien-être des clients. Elles se trouvent un peu partout dans le monde et mettent le client au cœur de leurs interventions. N’hésitez pas à les intégrer pour faire valoir vos droits !