Ecologie: Comment prendre de bonnes habitudes ?

De plus en plus, l'environnement est au cœur de toutes les préoccupations. Et pour cause, les problématiques écologiques sont bien réelles. Si l'on souhaite opérer quelques changements dans ses habitudes, il existe plusieurs solutions. Il n'est pas forcément nécessaire de tout changer du jour au lendemain, mais les progrès, eux, peuvent se faire petit à petit. De cette façon, la prise de bonnes habitudes est bien plus évidente. Comment faire pour adopter une attitude plus écologique au quotidien ? Comment introduire petit à petit certains bons gestes à son quotidien ? Voici quelques idées dans cet article.

Quels sont les petits gestes du quotidien qui font la différence ?

Pour faire plus attention à la planète et à l'environnement, on peut commencer par mettre en place de petits gestes qui, à force, peuvent constituer une véritable différence. En se responsabilisant un peu, on comprend assez vite qu'il est tout à fait possible de prendre de bonnes habitudes sans forcément bouleverser son quotidien. On peut, par exemple, commencer par passer à la vaisselle jetable biodégradable plutôt qu'à la vaisselle en plastique. Pour en trouver facilement, cliquez sur www.firplast.com. Dans tous les cas, la vaisselle en plastique sera interdite à la vente à partir de 2020.

Les changements peuvent aussi commencer par se faire au niveau de la consommation d'énergie, qu'il s'agisse d'électricité ou même d'eau. La bonne nouvelle, c'est que cela fait autant de bien à l'environnement qu'au porte-monnaie ! Les gestes peuvent être simples : baisser le chauffage en cas d'absence, guetter les appareils qui sont inutilement en veille, éteindre le robinet pendant qu'on se savonne les mains... Ces petits gestes n'ont peut-être l'air de rien, mais ils sont en tout cas capables de faire une petite différence pour la planète.

Pour devenir plus écolo au quotidien, il paraît aussi indispensable de faire attention à ses déchets. Évidemment, il va de soi qu'il est important de participer rigoureusement au tri sélectif. Mais ce n'est pas tout. On peut aussi faire l'effort de choisir des produits peu emballés lorsque l'on fait ses courses, afin de limiter au maximum les déchets que l'on génère chez soi.

C'est d'ailleurs souvent au supermarché que d'autres efforts peuvent se faire. En effet, pour être plus responsable, une des pistes à explorer est celle de la consommation : le bio, le local, les fruits et légumes de saison, le commerce équitable, ou encore les produits en vrac qui permettent de limiter là encore le recours inutile aux emballages... Il y a en effet de quoi faire ! On n'est bien entendu pas obligé de tout faire en même temps, mais on peut commencer par faire de petits efforts au quotidien.

La maîtrise des achats semble en effet être une piste très importante à explorer. Il faut en avoir conscience : chaque petit achat vient avec un impact écologique. De quoi a-t-on vraiment besoin ? L'un des plus grands enjeux est, en effet, de rationaliser autant que possible ses achats.

Quid du zéro déchet ?

Il est difficile de ne pas évoquer la tendance du zéro déchet dans un article sur le comportement écologique. Et pour cause, la génération de déchets est l'un des plus grands mal de l'environnement. Alors, quand on sait qu'il est possible de réduire considérablement sa production personnelle, voire de l'anéantir complètement, il y a de quoi laisser songeur.

Bien entendu, il serait utopique de penser qu'un tel comportement peut être adopté du jour au lendemain. Le fait est que certaines habitudes sont profondément ancrées dans notre mode de consommation, et qu'il n'est pas évident de s'en défaire, et encore moins en un temps record. Cependant, il est tout à fait possible de prendre connaissance des alternatives qui existent, et, pourquoi pas, d'envisager à son rythme de petits changements qui, mis bout à bout, peuvent conduire à un comportement "zéro déchet". Mais comment faire, au juste ?

Réduction des déchets : le mode d'emploi

Si l'on est vraiment motivé à opérer un changement chez soi, on peut commencer, par exemple, par faire le tour de son logement. L'idée est de faire une liste de tout ce que l'on utilise au quotidien de manière jetable, et qui peut facilement être remplacé. Les cotons-tiges, les lingettes, les capsules de café, les couches du bébé... Il existe une alternative durable ou lavable à bien plus de choses qu'on ne le pense !

Tout changer du jour au lendemain n'est, encore une fois, pas la meilleure attitude à adopter. Mais on peut tout à fait garder cette liste à proximité, prendre conscience des changements possibles, et en envisager de nouveau régulièrement, à son propre rythme. Vouloir aller trop vite est malheureusement le meilleur moyen de se décourager.

L'étape suivante consiste à aller faire un tour dans ses placards, voire dans son grenier ou dans sa cave. Pourquoi ça ? Il est tout à fait envisageable de dénicher des serviettes en tissu ou encore des bocaux qui permettent de stocker, par la suite, des aliments en vrac. Adieu les emballages inutiles et bonjour les bocaux !

Comme mentionné un peu plus haut, le vrac est une excellente alternative si l'on souhaite réduire ses déchets. Il existe de plus en plus de commerce qui permette de faire le plein de fruits et légumes de saison, mais aussi d'ingrédients en vrac, comme les pâtes, le riz, les fruits secs... Et même les produits d'entretien et d'hygiène !

Au-delà de ça, il existe aussi beaucoup de solutions qui permettent, en plus, de faire des économies. Saviez-vous qu'il était possible de réaliser sa propre lessive, aussi efficace que respectueuse de l'environnement ? Il existe plein de recettes sur internet, mais globalement, il suffit de mélanger un peu de copeaux de savon de Marseille à de l'eau, et le tour est joué. Il en va de même pour le liquide vaisselle et pour tout un tas de produits liés à l'hygiène corporelle. On peut même fabriquer son propre déodorant si on le souhaite !

Mais dans tout ça, quel est le vrai secret de la réussite ? Il s'agit surtout de ne pas vouloir tout changer en même temps, et de réaliser de petits efforts de manière progressive.