Microblading, la nouvelle mode des sourcils tatoués

L'empire de la beauté voit passer des tendances et il faut bien s'accrocher pour les suivre ! Après le tatouage des sourcils et le maquillage permanent s'ensuit le microblading. Inspirée du grand Empire du Soleil, le Japon, cette nouvelle mode rencontre un grand succès en France. Une technique de maquillage semi-permanent que ces dames adoptent pour une retouche de leurs sourcils. Pas facile de s'y retrouver entre tatouage, technique et pigmentation du sourcil. On vous l'explique !

Qu'est-ce que le microblading ?

Décider de franchir le cap et de se faire tatouer les sourcils, provient généralement d'une envie ou d'un besoin d'améliorer son regard ou l'effet de beauté que vos sourcils donnent à votre visage. Avant de vous lancer dans ce type de prestation, comprenez bien ce qu'est le microblading ; et ce que tatouage et pigment veulent dire.

Phénomène en vogue depuis quelque temps, le microblading des sourcils fait partie de la grande famille du maquillage permanent et des sourcils tatoués. La différence avec le microblading est qu'il est semi-permanent alors une retouche de votre sourcil est nécessaire dans le futur.

La technique consiste en une pigmentation du sourcil. Votre sourcil subit une retouche à l'aide d'un stylet, dont la fine lame comprend de minuscules aiguilles, qui implantent sous la surface du sourcil un pigment destiné à le redessiner avec un effet faux poil.

Le microblading a une technique différente du tatouage permanent des sourcils, qui lui, utilise une seule aiguille qui vous perce l'épiderme en profondeur et donne un effet faux poil plus brut.

À quel public est destiné le microblading ?

Très souvent affectionné par les femmes, le microblading est aussi destiné aux hommes qui, de plus en plus, s'intéressent aux critères de beauté dans le vent.

Pour une pigmentation du sourcil, vous devrez attendre vos 16 ans minimum et l'accord de vos parents.

Comme pour un tatouage, il faut mûrement réfléchir avant de se lancer dans l'aventure du maquillage semi-permanent.

Dans quel lieu pratiquer sa première séance de microblading ?

L'activité du maquillage semi-permanent n'est pas soumise à de nombreuses règles légales. Le microblading des sourcils n'y échappe pas et aucun diplôme officiel n'est requis pour se lancer dans le domaine du microblading. Seule une formation portant sur l'hygiène est obligatoire.

Pour votre séance, vous pouvez vous rendre dans les salons de beauté, les salons de tatouage ou chez les professionnels de la santé. L'important est de s'assurer que le professionnel est habilité à pratiquer le microblading en vérifiant son certificat de formation. Contrôlez en un coup d'œil la conformité du lieu de prestation et l'état du matériel niveau hygiène (aiguilles jetables, stérilisation des instruments).

Si le praticien est sérieux, il vous demande des renseignements via un formulaire santé. Et il doit vous exposer les risques et obtenir une confirmation écrite de votre consentement.

Contre-indications pour un microblading

Se faire un microblading pour améliorer son regard est tout à fait louable, mais se faire une nouvelle beauté comporte ses limites :

Le maquillage semi-permanent n'est pas adapté si :

  • Vous êtes enceinte.
  • Vous rencontrez des problèmes de peau type allergies.
  • Votre peau est granuleuse donc à tendance grasse.
  • Votre peau est souvent en manque d'hydratation (sèche).
  • Vous avez une mauvaise cicatrisation de la peau.
  • On vous a posé des faux cils récemment.
  • Vous avez la phobie des aiguilles !

Quelles suites après un microblading ?

Les effets

Le maquillage des sourcils et les faux poils insérés par les pigments, ne sont pas ad vitam æternam ! Comptez une durée de vie de 3 ans maximum suivant les personnes, leur type de peau et le pigment utilisé. Un microblading des sourcils s'atténue avec le temps. Et pour éviter que vos sourcils ne perdent encore plus vite leur effet 'poil étoffé', des précautions sont à adopter après votre première séance de microblading.

Les précautions

Pendant la cicatrisation, il ne faut pas gratter vos poils de sourcils et si cela vous gêne, vous pouvez appliquer une crème pour les apaiser. Le maquillage est à bannir durant la cicatrisation de vos sourcils afin d'éviter un démaquillage des yeux et d'effleurer vos sourcils. Le contact avec le soleil est à éviter également.

Après la cicatrisation, si vous remarquez que le maquillage de vos sourcils change d'aspect et que le poil paraît moins foncé, il ne faut pas vous alarmer. Pour la bonne raison qu'il est conseillé d'effectuer une retouche et de faire un microblading quelques semaines suivant le premier, afin que la pigmentation du sourcil devienne plus fixe.

Combien coûte une séance de microblading ?

Microblading et prix, entre 100 et 300 €.

Une séance de maquillage semi-permanent ou microblading des sourcils est un budget à prévoir. Cette retouche de vos sourcils façon faux poils naturels nécessite deux séances qui vous coûteront environ 300 € ; dépendant de la renommée du praticien ou d'autres facteurs tels que l'emplacement du lieu de prestation, géographiquement parlant.